fbpx

Il y a une citation populaire qui dit:

"Les employés ne quittent pas leurs emplois, ils quittent leurs managers."

Dans un monde parfait, les dirigeants ou les managers constituent une source d'inspiration constante pour leurs employés. Nous ne vivons pas dans ce monde parfait. En tant que manager, il peut être difficile de toujours dire les bonnes choses, en particulier lorsque vous jonglez avec plusieurs priorités.

En sachant que des études ont montré que le succès d’une entreprise et l’engagement d’une équipe était principalement basé sur la façon dont elle était dirigée, cela vaut la peine de se remettre en question et de s’améliorer.

En tant que manager, vos paroles, faits et gestes sont en permanence observés par vos employés. Votre manière de communiquer est sans doute l'outil le plus puissant que vous pouvez utiliser pour renforcer les compétences de votre staff. Vos employés comptent sur vous pour savoir comment s’orienter ou s’améliorer dans leur travail. Vos mots peuvent donc être autant destructeur que constructeur !

Voici 10 choses que vous ne devriez jamais dire, et si vous vous êtes trompé, ce qui est parfaitement humain, voici comment corriger le tir.

1. “Je ne te paie pas pour faire le travail à ta place !”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Les déclarations dictatoriales et les menaces n'inspirent ni la loyauté ni le bon travail de votre équipe.

Que demander à la place ?

"Quelle serait la solution d’après toi pour avancer dans cette situation ?"

2. “Tu as fait du bon travail aujourd’hui !”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Cela peut paraître contradictoire car vous venez de féliciter un employé pour son bon travail. Pourtant des déclarations imprécises et peu spécifiques feront ressentir à votre employé que vous ne vous êtes pas réellement intéressé à son travail. 

Que dire alors ?

Soyez plus spécifique et posez-lui une question relative à son objectif/tâche du jour.

Par exemple: “Comment est-ce que tu as trouvé le meeting avec Mme X aujourd’hui ?" ou “Comment est-ce que s’est passé la création du rapport de vente avec ton collègue X ?”

Puis après avoir écouté votre employé, créez le dialogue enchaînez sur votre impression personnelle concernant ce meeting et donnez-lui vos félicitations concernant cet objectif ou tâche à ce moment là.

3. “Ce client me rend dingue...”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Ce que vous pensez de vos clients et que vous communiquez avec votre équipe sera la culture du service client que vous leur inculquez et indirectement leur donne l’autorisation d’en faire de même avec les clients.

Que dire à la place ?

Un client peut vous rendre fou, cela arrive, mais gardez cela pour vous.
Dites plutôt: “Que pensez-vous du fait que le client X soit un challenge complexe pour nous ?”

4. “Continue à faire ce que tu fais.”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

La plupart de vos employés attendent un retour spécifique et précis de votre part. Ce genre d’intervention reste bien trop vague et n’apporte rien de constructif.

Que dire à la place ?

“Tu es excellent dans le travail effectué concernant [tâche précise/projet]. Est-ce qu’il y a des choses dans lesquelles tu aimerais te développer davantage ?”

5. “On a déjà essayé, oublie cette idée, j’ai vraiment d’autres choses plus importantes à faire.”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Ce type de réponse tue l’innovation dans l’oeuf au sein de votre équipe. Et l’ensemble de l’équipe hésitera par la suite à vous proposer des idées pourtant pertinentes.

Que dire à la place ?

Vous avez certainement déjà testé et c’est ce que vous auriez envie de répondre à votre employé. Mais une autre manière de le dire serait: “Quelles autres options verrais-tu ?”.

Votre employé vous proposera sûrement d’autres idées et un dialogue porteur et constructif s’installera.

6. “Pourquoi est-ce que tu as fait ça ? Et pourquoi tu l’as fait de cette manière ?”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Un employé se mettra sur la défensive dès qu’on lui demande pourquoi sur un ton accusateur.

Que dire à la place ?

“Comment pourrais-tu améliorer ce que tu as fait la prochaine fois ?”

7. “Je n’ai pas le temps de discuter maintenant”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Prendre le temps d’écouter ce qu’un employé veut vous dire est essentiel. Il sait bien que vous êtes occupé, et c’est déjà un stress pour lui de vous aborder pour vous parler de quelque chose. Ne le rejetez pas de cette façon.

Que dire à la place ?

C’est indéniable, vous êtes occupé maintenant et vous n’avez pas toujours le temps pour une conversation. Mais en lui répondant plutôt quelque chose comme: “J’aimerais en effet que nous en discutions, mais je suis vraiment débordé aujourd’hui. Peux-tu booker un meeting avec moi dans les jours suivants ?”.

Et surtout, respectez le meeting que vous aurez validé, si vous le repoussez encore et encore par la suite l’employé pensera que ses préoccupations ne sont pas une priorité pour vous et que vous avez peu à faire de ce qu’il voulais vous dire.

8. “Ce n’est pas important.”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Un employé qui veut vous parler de quoique ce soit, c’est que c’est important pour lui, et donc que c’est important pour l’entreprise.

Que dire à la place ?

“Explique moi ce qui te préoccupe avec [tâche/projet/autre] ?”

9. “Échouer dans [projet/tâche] ne sera pas une option”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Car vous allez tuer l’innovation au sein de votre équipe. Les employés auront peur de faire des erreurs et s’en tiendront uniquement aux instructions que vous leur donnerez.

Que dire à la place ?

“Quel sera notre Plan B si nous échouons dans [projet/tâche] ?”

10. “Laisse tes problèmes personnels à la maison”

Pourquoi il ne faut pas dire cela ?

Tout employé attends de son dirigeant qu’il se préoccupe de son bien être personnel. Un employé bien dans sa tête est un employé performant.

Que dire à la place ?

“Que se passe t’il dans ta vie privée, je te sens préoccupé actuellement ?”

Que faire si vous avez commis une de ces erreurs ?

  1. 1
    Déterminez si cela vaut la peine d’en reparler en observant par la suite s’ils sont affectés par une réponse que vous leur auriez faite.
  2. 2
    Faites part du fait que vous avez commis une erreur et que vous la reconnaissez. Tout le monde fait des erreurs, mais la reconnaître devant votre employé sera très bénéfique pour tous.
  3. 3
    Expliquez calmement pourquoi vous avez fait cette erreur, quelles étaient les raisons de votre réponse, et avancez.

Christophe Prudent

Team Leader de FusionTen

De manière générale, essayez de changer votre façon de procéder en devenant moins donneur d’ordres, et plus en posant des questions à votre staff. Testez dans une prochaine réunion, et laissez la créativité de votre équipe s’exprimer.

Christophe

Christophe

J'utilise mes compétences d'expert du webmarketing pour inspirer les dirigeants d'entreprises, les sensibiliser au monde du digital en leur montrant comment cela peut aider leur société, et les motiver à prendre les bonnes décisions pour appliquer ces actions.

Laisser un commentaire